Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Production et valorisation > Thèses soutenues > Le valcamonica. Histoire, épigraphie et contextualisation d’une vallée dans les Alpes Centrales à l’époque romaine.

Le valcamonica. Histoire, épigraphie et contextualisation d’une vallée dans les Alpes Centrales à l’époque romaine.

PAVESE Monica
Directeur de thèse : Pascal Arnaud, Université : Nice Sophia-Antipolis

Contact : monikappa@hotmail.com

- Date de soutenance : 13/12/2006
- Date d’inscription : 05/11/2000

La Romanisation du Valcamonica focalise l’attention sur la cité alpine des Kamuni ou Camunni qui habitaient la vallée alpine italienne au nord de Brescia et Bergame, entre le Lac d’Isée et le col du Tonal. L’objectif a été la compréhension du contexte de 193 témoignages épigraphiques latines, qui vont de la première époque impériale au VIIème siècle apr.J.C., incluant l’analyse des sources historiques-littéraires, des gravures rupestres et du matériau provenant de fouilles archéologiques, au cas où la documentation existerait. Après les campagnes de conquête des Alpes sous Auguste, le Valcamonica est annexée à l’empire avec d’autres gentes alpinae devictae. Ensuite, le Valcamonica devient une zone tampon de l’Empire romain et reçoit précocement la citoyenneté et une certaine autonomie. Notre étude s’intéresse plus particulièrement à la nouvelle organisation civique et à l’impact de Rome sur la population indigène préexistante, non seulement du point de vue du rapport entre les Romains et la peuplade autochtone, mais aussi du point de vue du processus de transformation du substrat camunien sous la poussée de la romanisation.