Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Production et valorisation > Thèses soutenues > Homme et milieu dans le nome mendésien à l’époque romaine (Ie-VIe s.).

Homme et milieu dans le nome mendésien à l’époque romaine (Ie-VIe s.).

BLOUIN Catherine
Directeur de thèse : Pascal Arnaud, Université : Nice Sophia-Antipolis

Date d’inscription : 2003
Date de soutenance : 19 décembre 2006
Contact : katherineblouin@yahoo.fr

Le croisement du constat de l’importante reconfiguration de l’hydrographie du delta du Nil survenue entre la conquête romaine et l’époque arabe avec celui de l’intensité des politiques romaines de valorisation du milieu deltaïque pose la question du rôle joué par les relations entre l’État romain, la société et l’environnement deltaïque dans l’accélération du processus fluvial qui donna naissance au delta moderne. À cet effet, notre attention a été retenue par la documentation relative au nome mendésien, une circonscription située dans le nord-est du delta du Nil et traversée dans l’Antiquité par la branche fluviale mendésienne. Les papyrus retrouvés sur le site de Thmouis forment un corpus exceptionnel qui n’a jamais été étudié dans son ensemble. Ces archives fiscales ainsi que les autres sources écrites et archéologiques relatives au nome mendésien attestent pourtant quatre phénomènes révélateurs survenus dans cette zone sous le Principat : le tarissement de la branche mendésienne, le transfert de la capitale du nome de Mendès vers Thmouis, la révolte des Boukoloi et la dépopulation massive du nome. En reconstituant les relations homme-milieu en vigueur dans le nome mendésien à l’aide des concepts de représentations sociales, de risque fluvial et de risque alimentaire, nous montrons comment ces phénomènes résultent des dynamiques interactionnelles qui contribuèrent à l’évolution de l’écosystème mendésien. L’étude de toutes les données disponibles permet également d’entrevoir cette évolution de façon diachronique (prédynastique à époque arabe) et donc de départager les éléments de continuité et de rupture caractéristiques de la gestion de cette région à l’époque romaine.