Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Édition scientifique > CRA-Monographies > Karnak et sa topographie. Volume 1 : Les relevés modernes du temple d’Amon-Rê 1967-1984

Karnak et sa topographie. Volume 1 : Les relevés modernes du temple d’Amon-Rê 1967-1984

Michel Azim et al.

CRA-Monographie n° 19
ISBN
2-271-05540-7
1998, 188 p + 6 dépliants h. t.

Disposer d’un plan de grande précision pour promouvoir l’étude d’un site monumental aussi complexe que le temple d’Amon-Rê est une nécessité ressentie de longue date, à laquelle le Centre Franco-Égyptien d’étude des temples de Karnak apporte aujourd’hui une réponse au travers d’un nouveau document en six planches, à l’échelle de 1/250e, qui donne une vision synthétique des ensembles monumentaux tout en exprimant, avec une bonne précision, le détail des différents espaces internes et externes des édifices. Pour que les circonstances de son lever ne soient pas vouées à l’oubli, un chapitre est consacré aux commentaires de ses divers auteurs, topographes et architectes ; dans le même esprit, un autre relate les travaux préliminaires réalisés par l’Institut géographique national qui établit, dès 1967, une triangulation géodésique et un quadrillage sur le site, puis en dressa un premier plan au 1/500e par photogrammétrie aérienne. Au-delà du plan, l’étude de l’ensemble monumental demande que ses différents espaces, structures et éléments architectoniques puissent être désignés de manière simple et sans ambiguïté. Une nomenclature générale est proposée pour les répertorier : ce nouveau vocabulaire autorise toute forme d’interrogation par l’ordinateur comme il facilite la communication entre les chercheurs. Sa conception est développée dans un troisième chapitre. Auparavant, faute d’un tel langage, chacun des savants attachés à l’étude de Karnak depuis Champollion a dû créer son propre système de référence, et il en est résulté, dans la littérature égyptologique, de multiples dénominations qui souvent se superposent : pour faciliter leur recoupement, un dernier chapitre les met en parallèle avec la nouvelle nomenclature sous la forme de tableaux synoptiques. Le présent volume constitue donc un outil de travail ; les volumes à venir, quant à eux, retraceront l’évolution archéologique du grand temple d’Amon-Rê au travers de l’analyse des plans anciens qui en furent dressés du XVIe siècle à nos jours.

Table des matières (fichier au format PDF) - 434.7 ko