Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Édition scientifique > CRA-Monographies > Le site de Notre-Dame d’Avinionet à Mandelieu

Le site de Notre-Dame d’Avinionet à Mandelieu

Michel Fixot

CRA-Monographie n° 3
ISBN
2-222-04421-9
1990, 256 p.

Le site de Notre-Dame d’Avinionet attirait depuis longtemps l’attention des archéologues. Si la fouille de sauvetage entreprise sur ce lieu montre que les niveaux archéologiques du Moyen Âge ont été très endommagés au cours de l’histoire, une documentation écrite exceptionnelle permet une réflexion sur le prieuré de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille, devenu celui de l’abbaye de Lérins. Mais c’est dans la découverte du mode d’utilisation des lieux au cours de l’Antiquité que le site se révèle le plus intéressant. En effet, la fouille a montré que l’église médiévale avait repris l’emplacement d’un site antique, après un hiatus de six siècles. Médiocre dans les années 20-30 de notre ère, le bâtiment prit des allures « romaines » à la fin du siècle par des ajouts tels que portique de façade et petit cryptoportique, et par l’aménagement de deux ensembles de thermes. On peut suivre surtout, au cours de l’Antiquité tardive, la transformation d’un ancien cellier en lieu de culte à mystères, probablement en mithraeum, fréquenté au moins jusqu’en 390.

Table des matières (fichier au format PDF) - 391.6 ko