Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Production et valorisation > Séminaires et conférences 2011-2012 > Consommer dans les campagnes de la Gaule romaine

Consommer dans les campagnes de la Gaule romaine

Ce congrès se tiendra à l’Université de Lille, à Villeneuve d’Ascq, du 4 au 6 avril 2012.

À la différence de l’Âge du Fer et du Haut Moyen Âge, la période romaine montre l’apparition d’une société de consommation et d’une économie de marché. Les campagnes de la Gaule romaine échappent-elles à cette image ou offrent-elles un modèle contrasté ?

L’association Ager réunit les chercheurs travaillant sur les campagnes des provinces romaines nord-occidentales. Jusqu’à présent, ses congrès thématiques ont traité des périodes de transition, au début et à la fin de l’Empire, de l’occupation du territoire, des productions rurales, ainsi que du monde des morts.

Dix ans après le congrès de Compiègne qui avait traité en particulier des productions aussi bien agricoles qu’artisanales, le congrès de 2012 désire rassembler des contributions caractérisant, classifiant et hiérarchisant la consommation alimentaire et des biens manufacturés dans les campagnes de la Gaule romaine, ainsi que des ressources alimentaires issues des campagnes dans les villes.

Le congrès s’organisera en différentes sessions :

Entre villes et campagnes et entre les régions rurales
- La consommation des aliments (végétaux, animaux)
- La consommation des biens (pierre, TCA, chaux, bois, fer, céramique, etc.) (villes et campagnes)

A la campagne, comme lieu de consommation
- La consommation de biens de prestige (parfums, marbres...)
- La consommation comme facteur d’identité
- La consommation de biens de production (amphores à alun...)
- La consommation de services (équipes de réalisateurs de mosaïques, enduits peints...)

en privilégiant :
- les comparaisons entre sites ruraux, entre ceux-ci et les agglomérations à l’échelle régionale
- le rôle des voies de communication, la proximité des marchés
- l’identification de marchés ruraux saisonniers
- le cadre des échanges à un niveau local, régional, de l’Empire, à longue distance...
- la proximité des lieux de production par rapport aux lieux de consommation
- l’évaluation des niveaux de subsistance et d’échanges
- la circulation monétaire dans les campagnes
- les marqueurs de consommation

Consulter le programme

ager2012@gmail.com

Ricardo GONZALEZ-VILLAESCUSA : Université de Nice Sophia-Antipolis

Xavier DERU : Université de Lille-Nord de France

Wim DE CLERCQ : Universiteit Gent

Plus d’information sur ager2012

Pour réserver un hôtel

Plan

Programme Ager 2012 - 1.7 Mo