Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Plateaux techniques > Relevés 2D et 3D, modélisation et archivage des données > Le Scanner 3D

Le Scanner 3D

La préparation du terrain, l’installation du scanner et la saisie pilotée par un ordinateur portable Dell, font appel aux compétences standard d’un archéologue de terrain. Le dispositif permet de réaliser des relevés de terrain dont la justesse, la précision et les délais extrêmement rapides de mise en œuvre sont sans rapport avec les possibilités offertes par les méthodes classiques de relevé.

Laser Faro Focus
Le laser prend des points tout les 1,6 mm à 10 mètres
Il a un rayon d’action compris entre 0,60 et 76 m pour un champ de vision de 320°vertical et 360° horizontal. Le système FARO Focus comporte un appareil photonumérique intégré ce qui permet une colorisation embarquée sur l’ensemble de la capacité angulaire du système.
- Ordinateur portable Dell Precision M6400

Logiciels
- FaroScene, acquisition des données, consolidation et colorisation du nuage de points.
- 3D Reconstructor, filtres, maillages, texturage à partir de photographies HR, extraction de coupes, de plans, d’orthophotographies, géolocalisations des nuages de points
- AutocadMAP3D, Covadis


Acquisition et traitement
Les relevés 3D colorisés sont effectués le plus généralement à une résolution ¼ de la résolution maximum pour le balayage complet d’une structure soit un point à 6 mm à 10 métres Les nuages de points sont consolidés en fonction de leurs zones de recouvrement pour former une réplique numérique 3D complète de l’objet. Le géoréférencement consiste à placer le projet dans un système de coordonnées global. On utilise, pour le calage d’un projet, un ensemble de points de références connus en coordonnées Lamberts. Le maillage est ensuite réalisé à partir des nuages filtrés, consolidés puis géoréférencés.

Chaque zone colorée correspond à une station du laser. Neuf stations ont été nécessaires afin d’obtenir le relevé numérique complet de la chapelle de la Trinité à Lérins.



Les ateliers
Le programme a été conduit dans le cadre d’ateliers correspondant à différents contextes chronologiques, documentés dans le cadre d’opérations de terrain soutenues par le CNRS, le Ministère de la Culture et de la Communication et les Collectivités locales.
- Atelier « Sites et structures préhistoriques »
- Atelier « Fréjus et son territoire à l’époque romaine »
- Atelier « Nice et son territoire, de l’Antiquité tardive à la fin du Moyen Age »
- Cannes – Recherches sur les îles de Lérins
- Dans le cadre d’un partenariat avec l’INRAP nous intervenons pour relever des sites archéologiques préventifs


La mise en œuvre du scanner 3D, pour différentes études archéologiques, répond à l’ensemble des exigences d’une archéologie de terrain alliant rapidité, justesse et précision, pour des études tridimensionnelles qui fondent l’approche archéologique, pour la préhistoire comme pour les périodes historiques.

Les temps de mise en œuvre et de traitement a minima des différents relevés pour la production de minutes de terrain, sont sans commune mesure avec ceux qui sont proposés par les méthodes classiques. Ce projet a donc permis de faire progresser l’état de l’art dans le domaine des relevés archéologiques, au bénéfice du temps passé au dégagement, à l’observation et à l’interprétation des faits. Dans l’avenir, l’équipe se propose d’améliorer sa maîtrise des outils, d’une part, par une intensification de leur pratique et, d’autre part, en s’ouvrant davantage à des partenariats interinstitutionnels.