Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Édition scientifique > Autres publications archéologiques > Lérins, Une île monastique dans l’Occident médiéval

Lérins, Une île monastique dans l’Occident médiéval

Germain BUTAUD, Cécile CABY, Yann CODOU, Rosa Maria DESSÌ, Michel LAUWERS.

40e Congrès de la SHMESP – 21e Rencontres de l’Association pour l’Antiquité tardive

Les recherches sur Lérins, dont cette plaquette présente quelques résultats, ont été menées au sein du Centre d’études Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (UMR 6130, Université de Nice – Sophia Antipolis / CNRS) par Germain Butaud, Cécile Caby, Yann Codou, Rosa Maria Dessì et Michel Lauwers, en collaboration avec Didier Méhu, Université Laval, Québec.

Les plans et relevés des monuments de l’île ont été conçus avec la collaboration de Catherine Poteur, chercheur associé au CEPAM, l’assistance de Sabine Sorin, Kelig-Yann Cotto, Pascale Sarazin et Jean-Denys Strich (CEPAM), de Françoise Laurier et Marc Borréani (Centre archéologique du Var).

Les travaux réalisés doivent beaucoup aux écoles d’été organisées, depuis 2004, sur l’île Saint-Honorat, grâce au soutien du Conseil Général des Alpes-Maritimes, tout d’abord en collaboration avec Didier Méhu et l’aide financière du Fonds Québécois pour la Recherche et la Culture, puis dans le cadre d’une convention de partenariat avec Federico Marazzi (Université Suor Orsola Benincasa de Naples), responsable du laboratoire d’archéologie médiévale de San Vincenzo al Volturno. Chaque année, une quinzaine d’étudiants français, italiens et canadiens s’initie, sur place, à l’exploitation de documents écrits et archéologiques (étude du bâti et fouille) relatifs à Lérins. Que tous les étudiants qui ont participé aux écoles d’été sur l’île soient remerciés pour leur enthousiasme et leur apport à la recherche.

Les auteurs expriment leur sincère gratitude à Vladimir Gaudrat, père abbé, et aux moines de Lérins pour leur accueil et leur disponibilité.


Cette plaquette a été réalisée à l’occasion du 40e Congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (Nice, 4-7 juin 2009) et des 21e Rencontres de l’Association pour l’Antiquité tardive (Nice, 12-14 juin 2009).

Lérins, Une île monastique dans l’Occident médiéval - 1.9 Mo

40e Congrès de la SHMESP – 21e Rencontres de l’Association pour l’Antiquité tardive