Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Édition scientifique > Collection d’études médiévales > Construire une société seigneuriale. Itinéraire et ecclésiologie de l’abbé Odon de Cluny (fin du IXe-milieu du Xe siècle)

Construire une société seigneuriale. Itinéraire et ecclésiologie de l’abbé Odon de Cluny (fin du IXe-milieu du Xe siècle)

Isabelle Rosé

Collection d’études médiévales n° 8
ISBN 978-2-503-51835-0
2008, 736 p.

Entre la fin du IXe et le milieu du Xe siècle, de nouvelles formes de pouvoir émergent en Occident, au sein d’un monde encore carolingien  : un bouleversement majeur qui marque la genèse de la société seigneuriale. C’est cette période charnière que­­ ­permet d’appréhender la figure d’Odon, deuxième abbé de Cluny, grand aristocrate, réformateur acharné et intellectuel de haut niveau.
L’itinéraire d’Odon (né vers 879, mort en 942), acteur de ­premier plan et témoin privilégié de son temps, reflète en effet la profonde transformation des structures aristocratiques alors à l’œuvre, tandis que l’ecclésiologie originale élaborée par l’abbé réformateur, avec un bagage qui demeure celui du lettré ­carolingien, définit les conditions et les contours d’une société d’un type nouveau. L’objet de cet ouvrage est bien de cerner au plus près la recomposition des rapports de force et les ressorts idéologiques d’un monde où le champ des possibles est ­largement ouvert. À quelles stratégies, à la fois sociales et discursives, un puissant aristocrate entré au service de Dieu a-t-il recours pour fonder et asseoir son pouvoir  ? À un moment où évoluent les cadres de la société et où se bâtissent de nouvelles ­légitimités, de quelle manière un réformateur justifie-t-il la domination des moines sur l’ensemble du corps social  ? Il s’agit en d’autres termes d’analyser comment un abbé du Xe siècle construit, tant sur le plan des pratiques sociales que des représentations, une certaine société seigneuriale.

Table des matières - 623.2 ko