Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > PEREZ Emilie

PEREZ Emilie

Doctorante-UNS
Dynamique des Peuplements et des Paysages
Monuments, Textes, Images dans les sociétés anciennes et médiévales

Téléphone : 04 89 88 19 17
emiperez@hotmail.fr

« L’enfant au miroir du cimetière médiéval », sous la direction de Luc Buchet et Michel Lauwers

Emilie Perez

La thèse que j’effectue à l’Ecole doctorale de l’Université de Nice se propose de porter un regard nouveau sur l’enfant dans la société médiévale, à partir des comportements funéraires. Celle-ci est réalisée dans le cadre du CEPAM, sous la direction conjointe de Luc Buchet et de Michel Lauwers et s’appuie sur les informations concernant les restes osseux des immatures et leur place au sein de l’espace funéraire, en empruntant trois voies d’approches : l’étude des textes, l’archéologie et l’anthropologie. Je propose donc d’étudier de manière systématique l’ensemble de la documentation normative qui légifère sur la question de la sépulture des immatures, afin de tenter de voir comment les clercs appréhendaient l’inhumation des enfants. Il s’agira aussi d’étudier le vocabulaire lié à l’enfance et tenter de voir par ce biais la place qui lui est reconnue dans la communauté des morts et dans celle des vivants. Ces informations seront croisées avec l’archéologie, dont les travaux doivent être rassemblés et synthétisés, dans la perspective d’une interrogation sur les liens entre topographie funéraire et ordonnances ou interdits. Enfin, l’analyse anthropologique des ossements immatures permettra de saisir certains comportements sociaux. Les relations entre croissance, environnement et alimentation, ainsi que le rôle de l’"affectif" dans la croissance, peut être appréhendé à travers les séquelles de maladies infantiles ou de mauvais traitements.

Bibliographie :

Perez Emilie (2011b), « Les enfants dans les cimetières médiévaux (VIIe-XIe siècle) : Observations et hypothèses à propos de quelques données archéologiques », in Le corps des anges : Réflexions sur les pratiques funéraires autour de l’enfant mort au Moyen Âge, Blandy-les-Tours, SilvanaEditoriale, p. 57-69.

Perez Emilie (2011a), « Analyse anthropologique des immatures de la Colline du Château : Bilan et perspectives », Bilan scientifique du Projet Collectif de Recherche de la colline du château de Nice, Service Régional de l’Archéologie en région PACA.

Perez Emilie (2010), « La place de l’enfant dans l’espace funéraire du haut Moyen Âge (VIe-Xe siècle) », in Cahiers d’Histoire, vol. 29, n° 2, p. 119-136.

Perez Emilie (2007-2010), « Rapport d’anthropologie biologique, Saint-Sauveur, Lérins », Chapelle Saint-Sauveur, île Saint-Honorat de Lérins, Cannes (Alpes maritimes) ; Rapport de fouille programmée, PACA, Service régional de l’archéologie.

Perez Emilie (2008), « Etude anthropologique des squelettes de l’église Sainte-Marie du Flayosquet (Draguignan, Var) », in Bulletin Archéologique de Provence, 5e supplément, p. 709-722.

Perez Emilie (2006), Les sépultures privilégiées : apport de l’anthropologie biologique à la connaissance historique, Mémoire de Master 2, sous la direction de Luc Buchet et Yann Codou, Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis.

Perez Emilie (2005), Etude anthropologique des ossements de l’église de Sainte-Marie du Flayosquet (Draguignan, Var), Mémoire de Master 1, sous la direction de Luc Buchet et Yann Codou, Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis.