Partenaires

logo CNRS - Centre national de la recherche scientifique
logo UNS - Université de Nice Sophia-Antipolis
logo Cultures et Environnements Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge - CEPAM - UMR 7264



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Édition scientifique > Collection d’études médiévales > Inventer l’hérésie ? Discours polémiques et pouvoirs avant l’Inquisition

Inventer l’hérésie ? Discours polémiques et pouvoirs avant l’Inquisition

Sous la direction de Monique Zerner

Collection d’études médiévales n° 2
ISBN
2-910897-48-6
1998, 283 p.

Les dix articles réunis dans ce volume sont l’aboutissement d’une série de rencontres sur l’hérésie et les stratégies de l’église. Inventer l’hérésie ? Aux sens de créer, découvrir quelque chose de nouveau, trouver, imaginer, imaginer de façon arbitraire, la question se pose dans tous les sens du terme. à partir de l’hypothèse que les discours anti- hérétiques sont construits pour défendre la progression de l’institution ecclésiale et prévenir ou affronter des résistances, tour à tour les auteurs (deux spécialistes de l’Antiquité et huit médiévistes) examinent dans une succession logique les dossiers rencontrés dans leurs propres recherches : saint Augustin contre Fauste, les premiers Pères de l’église contre les chrétiens gnostiques, l’évêque de Cambrai contre les hérétiques d’Arras, l’abbé de Cluny Pierre le Vénérable contre Pierre de Bruis et ses disciples, un certain moine contre l’hérétique Henri et des anonymes contre « l’hérésie », la défense des prières pour les morts et des dons à l’église pour le salut de l’âme, les rapports du chapitre cathédral de Lyon avec Valdès, le rôle des cisterciens dans la dénomination des « Albigeois ».

Table des matières (fichier au format PDF) - 26.5 ko